Nouvelles

Offre de service: contractuel.le pour le mandat d’évaluation de l’implantation de la cellule d’action concertée en violence conjugale de Montréal (C.A.C-VC-Mtl)

12 janvier 2022

La Table de concertation en violence conjugale de Montréal (TCVCM) est un organisme sans but lucratif autonome qui a pour mission de réunir et de mobiliser de façon concertée les différents acteurs œuvrant en violence conjugale. Elle travaille en partenariat et en concertation dans une démarche globale d’analyse, de prévention et d’action, qui vise la protection des femmes, des enfants, des autres victimes, des personnes plus vulnérables ou ayant des besoins particuliers, et la responsabilisation des personnes agresseures dans le but de contrer la violence conjugale et ses conséquences.

La Table est responsable de la réalisation du projet « Expérimentation et déploiement de cellule de crise en prévention des homicides en contexte conjugal à Montréal 2021- 2023 » qui vise une intervention rapide et concertée dans les situations à haut risque d’homicide conjugal ou intrafamilial, accompagné ou non de suicide, dans un contexte de violence conjugale.

Le mandat de la personne chargée de réaliser l’évaluation portera sur deux volets spécifiques, soit :

  1. Évaluation du partenariat : Apprécier le processus de l’action collective mis en place et lié à la gouvernance (prise de décision), la mobilisation (la collaboration, la capacité de travailler ensemble et de réunir les acteurs-clés), la capacité d’agir ;
  2. Évaluation de la mise en œuvre : Décrire et documenter la mise en œuvre de la structure de concertation, soit les conditions de succès, les obstacles, les défis et ce, dans une perspective d’évaluation formative afin de permettre d’apporter des ajustements en cours de route.

Les éléments qui seront à évaluer sont :

A. Les conditions de succès identifiées en amont du développement du projet et qui comprennent : les 3 clés de réussite (confiance, cohésion, agilité) et les 2 principes (inclusion et équité) ; 

B. Les objectifs de la cellule, soit :

  1. Se doter d’une structure pour prévenir les risques d’homicides conjugaux ou intrafamiliaux.
  2. Mobiliser et former les partenaires régionaux ou locaux afin d’intervenir sur le terrain.
  3. Actualiser les pratiques des partenaires en matière de prévention des homicides conjugaux ou intrafamiliaux.
  4. Développer une compréhension commune des problématiques et adopter un langage commun.

Tâches à réaliser pour la personne responsable de l’évaluation :

  • Rédiger le devis d’évaluation, incluant les questions d’évaluation, la méthodologie d’évaluation et le budget ;
  • Proposer une méthodologie d’évaluation ;
  • Développer les outils / documents pour réaliser les modalités d’évaluation ;
  • Assurer la collecte de données et en faire l’analyse ;
  • Faire émerger EN CONTINU les obstacles, défis, conditions de succès afin de permettre des ajustements rapidement ;
  • Rédiger un rapport d’évaluation et en présenter le contenu aux membres du comité de suivi de la C.A.C-VC-Mtl.

Qualités / compétences de la personne responsable de l’évaluation :

  • Expérience en évaluation ;
  • Capacité à réaliser une collecte de données et à en faire l’analyse ;
  • Connaissance et compréhension des enjeux spécifiques liés à la violence conjugale et du risque homicide, un atout ;
  • Rigueur et professionnalisme ;
  • Grande capacité d’analyse ;
  • Capacité d’écoute ;
  • Flexibilité et agilité dans le travail ;
  • Autonomie ;
  • Capacité d’organisation et de planification. 

Conditions du mandat d’évaluation

  •  Le mandat d’évaluation est d’une durée d’un an. Le budget disponible pour le mandat est d’au minimum 24 000 $ ;
  •  Le début du mandat est prévu pour la mi-février et une disponibilité d’environ 10 heures par semaine est souhaitée. Celle-ci peut être variable selon les périodes ;
  •  Être disponible, au besoin, pour assister à certaines rencontres de la cellule de crise ;
  •  La personne relèvera de la coordonnatrice de la TCVCM et aura à travailler en collaboration étroite avec elle, ainsi qu’avec la coordonnatrice liaison de la C.A.C-VC-Mtl ;
  •  La personne devra être autonome dans son lieu de travail et devra être en mesure de disposer de tous les outils nécessaires pour réaliser son mandat.

Les personnes intéressées doivent faire parvenir une lettre d’intention, leur curriculum vitae ainsi qu’un devis d’évaluation (2 à 3 pages), incluant les questions d’évaluation, la méthodologie, l’échéancier et le budget à l’attention de la coordonnatrice de la TCVCM à [email protected] avant le 3 février 2022 à minuit. Des entrevues seront réalisées entre au courant du mois de février 2022.

La TCVCM souscrit au principe d’accès à l’égalité en emploi et encourage les personnes à la croisée des oppressions (personne immigrante, racisée, en situation d’handicap ou issue de la diversité sexuelle) à postuler et à souligner cette appartenance dans leur candidature. Nous vous remercions de votre intérêt. Veuillez noter que nous communiquerons uniquement avec les personnes retenues. Veuillez consulter notre site web : http://www.tcvcm.ca pour en savoir plus sur notre organisation